Rechercher
  • French-African Foundation

Spotlight- Hélène Daba DIOUF

''Je souhaite que la jeunesse sénégalaise et africaine, en général, soit consciente que le changement ne peut venir que d’elle-même et que le développement repose sur elle ; que l’on peut rester ici et y construire un empire.''

Qui êtes vous ?


Je m’appelle Hélène Daba ambassadrice du #MadeinAfrika, je suis designer et fondatrice de la marque Sisters Of Afrika, co-fondatrice de Arka concept store et co-fondatrice de la fondation Meun Ngako, consultante en technique de vente et visual merchandising.


Que faites-vous ?


J’élabore les collections, j’organise les ventes privées dans nos concepts stores partenaires à Bamako, Abidjan, Ouagadougou et au Gabon.

Je participe au processus de création de nos matières premières avec les teinturières, d’autres artisans locaux.

J’accompagne aussi les designers présents dans nos concepts stores avec l’appui de la GIZ par des sessions de formation dans les techniques de vente et de visual merchandising avec notre programme Arka Elevate qu’on vient de lancer.


Quelle est votre actualité ?


Nous serons au Mali dès le 15 décembre pour notre dernière vente privée de l’année après Abidjan, Libreville, Ouagadougou. À partir du 20 décembre le lancement du programme Arka Elevate sera officiel !


Avez-vous un moment marquant dans votre vie à partager avec nous ?


Le décès de mes parents et de ma meilleure amie reste les événements les plus marquants de ma vie. Un choc qui m’a bien fait comprendre que tout est éphémère et que seule la mort peut nous empêcher de réussir : tout est possible tant qu’on a encore la chance de vivre d’où mon sens de la résilience et de l’optimisme.


Du côté professionnel : voir la star internationale Beyoncé porter mes créations m’a beaucoup marqué car c’est le fruit d’un travail acharné pour moi et surtout pour les femmes teinturières et tous les artisans locaux avec qui je collabore. C’est notre fierté !


Quel est votre rêve pour votre pays et le continent africain ? Comment comptez-vous agir pour le réaliser ?


Je souhaite que la jeunesse sénégalaise et africaine, en général, soit consciente que le changement ne peut venir que d’elle-même et que le développement repose sur elle ; que l’on peut rester ici et y construire un empire ! Pour ma part, l’éducation, particulièrement celle des jeunes filles, me tient vraiment à cœur. Avec la fondation Meun Ngako, nous accompagnons des élèves, en leur permettant d’avoir les moyens de base pour acquérir le savoir : un sac et des fournitures scolaires. Un kit qui va soulager les parents et le plus important c’est qu’il va permettre à un enfant de pouvoir continuer d’aller à l’école. Nous formons aussi des femmes dans les métiers de la teinturerie et nous finançons après la formation l’achat des matières premières afin qu’elles puissent démarrer leur business.


A l’approche des fêtes de fin d’année, quel mot souhaitez-vous partager aux jeunes générations ?


Ne jamais vous dire qu’être jeune est un handicap pour réaliser ses rêves et ce peu importe le continent et le pays où vous vous trouvez ! Ne laissez personne vous détourner de vos objectifs et vous faire croire que c’est impossible ! Donnez-vous tous les moyens pour atteindre vos objectifs. Et si malgré tous ces efforts, vous ne voyez pas d’issues, dites-vous que vous avez fait de votre mieux et soyez fiers de vous.



Pour découvrir d’autres portraits de Young Leaders, suivez-nous sur nos réseaux sociaux : LinkedIn, Twitter et Instagram.