Rechercher
  • French-African Foundation

Spotlight - Mirado Rakotoharimalala

"Cela restera un honneur et une fierté personnelle de faire partie des pionniers dans le domaine et d'être l'un des acteurs majeurs du projet."

Qui êtes-vous ?

Je m'appelle Mirado Rakotoharimalala. Je viens d'Antananarivo, la capitale de Madagascar. Je suis l'actuel CEO de l'Orange Pro League (OPL) qui est le championnat de première division de football à Madagascar. Je suis également un Consultant sportif. Enfin j'enseigne l'Event Management au sein de la Direction de Perfectionnement des Affaires de l'Institut National des Sciences Compables et de l'Administration d'Entreprises (INSCAE) à Antananarivo.




Que faites-vous ?

Je suis en pleine gestion de la compétition OPL, prenant compte du contexte difficile dans lequel le football évolue à Madagascar : impact de la covid-19, passage du cyclone Batsirai, inertie de la Fédération Malagasy de Football (FMF) qui est actuellement sous restrictions de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Malgré ces conditions défavorables, OPL a su montrer sa capacité de résilience, et compte bien achever sa troisième saison.

Quelle est votre actualité du moment ?

Egalement, en ce mois de février 2022, OPL intègre la World Leagues Forum (WLF). J'ai pu entrer en contact avec la WLF qui regroupe les ligues professionnelles du monde entier (une quarantaine de membres actuellement), grâce notamment à Yanis Idrissi qui fait partie de la promotion des Young Leaders 2021 avec moi. En voici un exemple palpable de l'efficience de la mise en relation des jeunes leaders par la French-African Foundation à travers le programme Young Leaders.

Avez-vous un moment marquant de votre vie à partager avec nous ?

Par rapport à mes engagements civiques et communautaires, l'un des moments marquants de ma vie a été ma sélection parmi les membres de la délégation de Madagascar, en tant que Représentant des Jeunes de mon pays, durant la 48ème session de la Commission sur la Population et le Développement de l'ECOSOC en avril 2015 au siège des Nations Unies à New York. C'était une sorte de consécration qui m'a encore poussé à donner le meilleur de moi même pour ma communauté. Sur le plan professionnel, ma nomination en tant que CEO d'Orange Pro League en 2019 m'a aussi marqué. Je remercie le Comité Directeur de la Ligue et les clubs de football élites de Madagascar pour cette confiance en la jeunesse malgache. Nous avions mis en place les bases d'un projet national ambitieux qui a regroupé et dynamisé les éléments de l'écosystème du football à Madagascar. Cela restera un honneur et une fierté personnelle de faire partie des pionniers dans le domaine et d'être l'un des acteurs majeurs du projet.


Quel est votre rêve pour votre pays et le continent africain ? Comment comptez-vous agir pour le réaliser ?

Je rêve que Madagascar puisse émerger avec en tête des jeunes leaders patriotes, compétents, intègres et honnêtes. Pour l'Afrique, mon profond souhait est de voir le continent uni, solidaire, conscient de son potentiel, indépendant et fier.

Ces rêves et souhaits sont réalisables. Tout commence à mon avis par une prise de conscience collective, et des visions claires. Puis l'ouverture à l'international, le réseautage, l'entraide, le partage d'expériences et de connaissances sont tout aussi indispensables.

L'Afrique est un continent très jeune (de par sa population). Je suis convaincu que la jeunesse Africaine puisse apporter l'Afrique à la place qu'elle se doit d'être. Le capital humain est l'un des importants leviers de développement du continent. L'Afrique a l'avantage de compter sur ses jeunes.

En ce début d'année 2022, quels sont les vœux que vous souhaitez adresser aux jeunes générations du continent ?

A tous les jeunes leaders africains, porteurs de changement et qui aspirent à une brillante Afrique, je vous adresse mes meilleurs voeux de réussite pour 2022. Le continent compte sur nous. Nous sommes sur la bonne voie. Armons de résilience et de patience.