Rechercher
  • French-African Foundation

Spotlight - Samantha Biffot

"Mon rêve est que l’Afrique soit considérée comme une industrie aussi puissante que celle d’Europe, des Etats-Unis, d’Asie et d’Amérique latine."

Qui êtes-vous ? Que faites-vous ?


Je m’appelle Samantha Biffot, je suis une réalisatrice, scénariste et productrice franco-gabonaise basée entre le Gabon et la Côte d’Ivoire. Je produis divers contenus audio-visuels allant d’émissions télé, séries télé, documentaires et long métrages de fictions.

Quelle est votre actualité ?


Ma série qui est une première création originale pour Canal+ Afrique va sortir le 15 Novembre sur Canal+. C’est une série de huit fois 52 minutes, que j’ai coécrite, coréalisée et dont j’ai été le showrunner et que j’ai créée. Je viens d’ailleurs de gagner le 2ème prix de la meilleure série au dernier Fespaco.



Avez-vous un moment marquant / un déclic dans votre vie à partager avec nous ?


Le moment marquant de ma vie est ma première année en droit après mon Baccalauréat. J’y suis allée en sachant que je voulais faire du cinéma mais j’avais trop peur de la précarité potentielle de ce milieu ainsi que de la pression familiale. Cette année m’a tellement dégoutée et déprimée, qu’elle m’a convaincue que je ne pouvais rien faire d’autre que du cinéma et cela m’a permis de me lancer dans l’inconnu avec la ferme conviction que je voulais faire cela de ma vie. Sans cette année de droit, j’aurai pu passer par des moments de doute ou regrets au cours de mon parcours actuel.

Quel est votre rêve pour votre pays et le continent africain ? Comment comptez-vous agir pour le réaliser ?


Mon rêve pour mon pays ainsi que pour le continent c’est d’avoir une industrie télévisuelle et cinématographique forte, structurée, compétitive qui contribuerait pleinement au PIB en représentant un vrai secteur professionnel qui emploierait des milliers de techniciens. Mon rêve est que l’Afrique soit considérée comme une industrie aussi puissante que celle d’Europe, des Etats-Unis, d’Asie et d’Amérique latine. Pour réaliser ce rêve je compte toujours produire plus, lancer des projets toujours plus ambitieux pour ajouter ma pierre à l’édifice de la construction de l’industrie télévisuelle et cinématographique. Je travaille d’ailleurs sur un projet de feuilleton quotidien qui va permettre d'industrialiser une partie du secteur. Si vous aviez des leçons à tirer de votre parcours, quelles seraient-elles ?


Les leçons que je tirerais seraient de toujours croire en ses rêves mais avec une dose de réalisme, pour tenir le coup. En effet croire en ses rêves est une chose, accepter que cela sera fait d’embuches, d’échecs sans abandonner en est une autre.

Si vous aviez un mot à partager avec la génération de 20 ans actuelle, quel serait-il ?

Le mot que je partagerais serait croyez en vos rêves, soyez résiliant et ne vous laissez pas influencer par les cyniques de notre monde.


Pour découvrir d’autres portraits de Young Leaders, suivez-nous sur nos réseaux sociaux : LinkedIn, Twitter et Instagram.